• Marie

Découvrir Diane & ses photos

Aujourd'hui, c'est une collègue un peu différente dont je vous propose de faire la connaissance. Diane est photographe et vous accompagne dans les doux moments de votre vie que vous souhaitez immortaliser !


Comme moi, Diane était juriste, nous partageons un parcours de reconversion professionnelle et d'entreprenariat qui nous rapproche.



Bonjour Diane ! Est-ce que tu peux nous dire un peu qui tu es et ce que tu proposes ?


Bonjour Marie, avec plaisir et merci pour cette interview ! Je m’appelle donc Diane, j’ai 30 ans et je suis photographe depuis l’année dernière officiellement.

La photo a toujours été pour moi un moyen de me reconnecter à la beauté de ce qui nous entoure. Je suis persuadée que notre quotidien, même s’il est parfois difficile, regorge toujours de petites ou de grandes choses très belles, que nous ne voyons pas toujours, mais qui sont pourtant là et que j’essaie de retranscrire. Une émotion, un sourire, un geste de la personne que nous aimons, un simple moment en famille réunie… Notre réalité regorge de trésors que j’aime pourchasser ! Je réalise donc des reportages que nous appelons “lifestyle” pour capturer tous ces petits moments furtifs de notre vie si importants. En bref, dans mes séances, je propose à mes clients de vivre tranquillement et de savourer l’instant, plutôt que de poser.


Que faisais-tu avant de te consacrer à la photographie ?


Je travaillais en tant que juriste dans plusieurs collectivités territoriales et j’étais chargée de la réalisation de conseils juridiques à destination des élus et des services de la collectivité pour la mise en œuvre de projets d’intérêt public, ainsi que de la gestion des dossiers contentieux devant le tribunal. J’ai eu de la chance d’être toujours entourée de supers collègues et je profite de cette petite tribune pour remercier encore une fois mon ancienne cheffe de service qui a accueilli mon envie de changer de vie avec écoute et bienveillance.


Qu’est-ce qui t’a donné envie de suivre ta passion ?


L’envie de me donner une chance de réaliser mon rêve d’enfant ! J’ai toujours souhaité devenir photographe, mais en sortant du bac, je me suis tournée vers des études plus conventionnelles. Mon appareil photo a continué de m’accompagner pendant tout mon temps libre et plus le temps passait, plus je ressentais l’envie de créer et de me lancer pour suivre cet appel du cœur. Et puis, à force de lire de supers mantras dans les papillotes parce que j’adore le chocolat (information très pertinente), je me suis dit qu’il était temps de faire de ma vie un rêve et de mon rêve une réalité (Antoine de St Exupéry) d’autant plus qu’ “il n’est jamais trop tard pour devenir ce que l’on aurait pu être” (George Eliot).


Quels sont les sujets/thèmes que tu préfères photographier ?


Tout ce qui relève du vivant m’interpelle : une petite feuille qui vacille au vent (la nature et surtout les arbres m’inspirent beaucoup), un petit bébé qui rit aux éclats (ça me redonne espoir en l’avenir systématiquement), un enfant qui joue avec des nuages imaginaires et s’extasie devant la neige qui tombe, un agriculteur qui se lève aux aurores pour aller voir ses plants… Beaucoup de choses me fascinent.

J’aime aussi beaucoup photographier les artisans et leur savoir-faire, ainsi que les artistes passionnés par leurs métiers pour toute l’énergie créatrice et les inspirations qu’ils dégagent.



Tu photographies des accouchements à domicile. Qu’est-ce qui t’a poussé dans cette direction ?


Pendant très longtemps, la maternité était pour moi un sujet effrayant synonyme de destruction du corps, de peur, de souffrance et de diktat social en tant que femme (oui, je pars de loin).

Heureusement, mon chemin a fini par croiser celui de femmes inspirantes et alignées avec leurs valeurs, qui m’ont révélé une toute autre facette de la maternité par le prisme du féminin sacré. Celle permettant un enfantement plus naturel, plus respectueux du choix des femmes, plus libre.

J’ai lu beaucoup de témoignages de mamans parlant de leur maternité sans tabou et cela m’a apaisée. Et un jour, je suis tombée sur des photographies de reportage d’accouchement et là, BIM, mon cœur a été chamboulé pour toujours. C'était si beau, si intense, si magique, si riche de sens. Photographier la vie qui naît sans tabou est devenu un de mes grands objectifs à compter de ce jour. Pour immortaliser la magie de la naissance et sa puissance. Pour communiquer sur une autre vision de la maternité.



Aujourd’hui, je suis vraiment très honorée de pouvoir être aux côtés des familles pour ce moment. Et j’ai aussi eu le privilège de rejoindre le collectif CARMIN, qui est le collectif des photographes d'Accouchement pour la promotion du Reportage sur le devenir Mère et les Images de la Naissance. Il regroupe autour d'un label et d'une charte éthique, des photographes engagés pour le respect des familles et des professionnels de l'accouchement.


Que ressens-tu lorsque tu fais ce type de photos ?


Une panoplie d’émotions folles (rien que d’en parler j’ai le cœur qui s’emballe à chaque fois !) : beaucoup d’excitation lorsque je vis la période d’attente avant la naissance pendant mon astreinte. Du stress et l’envie de ne rien rater et de réaliser quelque chose de très beau lorsque je rentre dans la pièce. De l’amour pour les futurs parents et beaucoup d’admiration pour la future maman qui traverse l’intensité devant moi. De la joie bien sûr, incommensurable en voyant un petit bout naître. Et enfin, une immense gratitude et un sentiment de privilège, lorsque d’un coup, je me rends compte qu’une nouvelle vie vient d’arriver devant moi et que des parents et des sages-femmes incroyables m’ont fait confiance pour me permettre d’assister à ce moment.

Je repars toujours rechargée à bloc, le cœur rempli d'espoir ! Mais globalement, toutes les séances photos m’apportent ce bien-être :).


Merci beaucoup à toi, Marie, pour cette petite interview qui me permet de parler à coeur ouvert de ma grande passion !


Diane propose des bons cadeaux pour les fêtes de fin d'année. N'hésitez pas à la contacter si vous souhaitez offrir une belle séance photo dans la région grenobloise et profiter de notre neige !


Pour contacter Diane


Diane CORJON

06 37 68 30 37

dcorjon.photographe@gmail.com

www.dianecorjon.com

@dianecorjon sur instagram


Reportages de maternité (grossesse, accouchement, nouveaux-nés)

Reportages de famille ou de couple

Portrait où l’on s’autorise à être soi-même

Reportages professionnels auprès d’artisans, d’artistes ou de travailleurs passionnés.


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout